Courtier Prêt Immobilier Angers

Financement professionnel



Les différents postes d'un financement


Un prêt professionnel ne se limite pas à financer uniquement un droit au bail ou un fonds de commerce. Il s'agit aussi d'intégrer un ensemble de frais ou d'autres postes inhérents à l'activité.

Aussi, un prêt professionnel peut comprendre l'un ou plusieurs des postes suivants
  • Le Fond de commerce/droit au bail
  • Les travaux de rénovation
  • Le matériel et le stock
  • Le fond de roulement pour démarrer l'activité
  • Les frais de constitution de société (EURL, SARL, frais de greffe, annonce légale)
  • Les frais d'enregistrement
  • Les droits de franchise (si existant)
  • Les frais de cession de fond ou de droit au bail (rédaction de la promesse de cession et acte)
  • Un relais de TVA

Le financement s'effectue sur une durée maximum de 84 mois. Les garanties classiques sont le nantissement du fond et la caution personnelle des associés. Suivant la qualité du dossier, l'établissement prêteur peut également demander une garantie complémentaire extérieure telle que OSEO.

Les critères d'acceptation ou de refus


La banque va étudier votre dossier de prêt professionnel sous différents angles mais tous les critères suivants doivent être respectés :
  • Validation du projet professionnel : les banques et comptables disposent de bases de données et retour d'expérience sur chaque secteur d'activité. Elles s'en servent donc pour comparer les bilans de ces sociétés existantes (dans la même activité) avec les chiffres de votre prévisionnel. Elle savent également les secteurs qui subissent des baisses de CA. Une banque peut donc tout simplement voies refuser un prêt professionnel à cause de la nature de votre activité ou de la localisation géographique du local (pour les commerces par exemple). Elle peut aussi considérée, dans le cas d'un droit au bail ou fond de commerce, que le prix de vente est trop élevé (vis à vis des bilans)
  • Profil personnel : la banque va calculer votre endettement personnel avant et après opération. Il faut que votre endettement personnel reste dans des normes acceptables (33%- 36%). Vos comptes bancaires personnels doivent être impeccables (pas de frais d'intervention, pas de rejet….). De plus, il faut si possible conserver un peu d'épargne à titre personnel pour subvenir aux besoins du foyer en attendant le démarrage de l'activité
  • Endettement professionnel : il suffit pour cela de vérifier que l'annuité de votre prêt professionnel est inférieur à la CAF (Capacité d'autofinancement)
  • Apport : il faut un apport de 20% minimum dans le projet professionnel

Dans tous les cas, la banque demandera à rencontrer le futur chef d'entreprise avant de donner un accord définitif. Et, dans le cas de reprise de commerces, elle y ira sur place pour valider l'emplacement.

Mentions légales - Adresse commerciale : FinancImmo - 20 Bis Avenue Pasteur - 49100 Angers - De Loïc Le Bris